• Accueil
  • Découvrir Mexy
  • Historique de Mexy

Historique de mexy

Les origines de Mexy
Depuis fort longtemps, on a donné diverses étymologies du nom Mexy. Un savant fait dériver Mexy du mot celtique Meusy, qui signifie « Métairie ». D’autres étymologistes assurent qu’il vient du nom patois Mexhy assez rapproché de Meix et Meichez, qui signifient « Jardin ».
 
La période Gallo-Romaine
Cette époque a laissé quelques traces. En effet, on a découvert certains vestiges au fil des années : des urnes cinéraires au lieu-dit « Fond des Vaux » et un sarcophage au lieu-dit « Marcolet ». Ce sarcophage se trouve actuellement au musée de Longwy. Ces vestiges, épars sur tout le territoire, ne permettent pas d’affirmer qu’une agglomération était constituée. Sans doute existait-il seulement des constructions disséminées le long de la voie romaine, dont des traces ont été retrouvées entre les lieux-dits : « Ratentout » et le « Chemin du Fond de Senelle ».
 
Le vieux Mexy
Plus tard, l’agglomération s’est développée dans la partie ouest du territoire. Le village fut brûlé par les Suédois au cours de la guerre de Trente ans – mais on ignore la date exacte de cet évènement – puis s’est reconstruit sans doute à l’emplacement dit aujourd’hui « La Carboune », déformation de la désignation de jadis : « Carbonne ».
 
On connaît le nom de quelques vieilles familles qui vivaient à Mexy :
    - La maison DE BASSOMPIERRE à laquelle appartint le dernier seigneur de la Ferme de Larimont, à la limite d’Haucourt-Saint-Charles.
    - La maison SAULNIER qui fut autorisée à porter les armes de la famille CUGNON. C’est la synthèse des armes de ces maisons qui a donné le blason actuel de la commune : le chevron rouge sur fond d’argent, accompagné de chef de trois merlettes, et en pointe d’une rose de même couleur.
 
La maison la plus ancienne de Mexy se trouve Place de la Poste. Année de construction : 1578, inscription portée sur le fronton de la porte d’entrée agrémentée de deux écussons sculptés dans la pierre.
 
Les archives existantes en commune, permettent de remonter à l’année 1793.
 
Mexy, conformément à des décisions prises en l’an I de la République, faisait partie du district de Longwy, département de la Moselle. C’est un décret de Napoléon 1er, du 5 juin 1812, qui lui fit perdre son autonomie en le rattachant à Réhon « sans préjudice des droits d’affouage, vaine pâture, dont chaque commune continuera à jouir séparément… ».
 
Le décret impérial s’appuyait sur le fait que les deux communes ne groupaient ensemble que 340 habitants, et ne pouvaient former « deux mairies séparées ».
 
Le nouveau Mexy
Mexy retrouvera son entité le 14 mars 1897 par décret signé Jules Grevy.
 
Commune autonome depuis cette date, sa superficie est de 494 ha. La « plaine de Mexy » domine du côté Nord la vallée de la Chiers, et du côté Ouest la jolie vallée aux contreforts boisés du ruisseau des Neufs Fontaines, affluent de la Chiers.
 
En 1826, sa population était de 285 âmes. En 1888, elle comptait 325 habitants.
 
Au départ, sa population était essentiellement agricole, mais depuis 1825, avec la construction d’usines dans la région, l’élément ouvrier ira toujours en progressant, et le nombre d’agriculteurs diminuant.
 
Le nombre d’habitants était de 553 en 1954. Mexy verra le point culminant de son développement lors de la création dès 1964 de lotissements, rendus possibles par la réalisation d’une adduction d’eau.
 
Elle compte actuellement 2285 habitants (population 2013).

Imprimer

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.